Faites la vélorution…

Faites la vélorution…

Mobilisons-nous !

Ailleurs, ils ont réussi : pourquoi pas nous ?

Les néerlandais parcourent 11 fois plus de kilomètres à vélo que les français. Pourtant, le deux roues n’est pas inscrit dans leurs gènes ! Ils ont du se mobiliser et faire preuve d’une forte détermination dans les années 70 pour exiger des pouvoirs publics des pistes cyclables en site propre, séparées et protégées du flot automobile. Il en fut de même à Strasbourg, première ville cyclable française et 4e mondiale. C’est en octobre 75 que la mobilisation a commencée, lorsqu’une mère de famille décède à vélo, écrasée par un camion. Aujourd’hui, plus de 50% de ses habitants s’y déplacent à bicyclette sur 560 km de piste, en toute sécurité.

Comment les néerlandais ont obtenus leurs pistes cyclables (cliquer sur la molette Réglage en bas à droite pour mettre les sous-titres en Français !)

Mais que devient le Plan vélo de la région ?

Le plan vélo, adopté en mai 2017 par la Région Ile-de-France, a acté ces pistes cyclables, mais où sont elles ? Comment accepter l’inertie des pouvoirs publics sur ce sujet alors que la circulation routière est responsable de 35 % des émissions de gaz à effet de serre ainsi que des émissions de particules fines et d’oxydes d’azote provoquant des maladies respiratoires qui tuent 50 000 personnes par an en France. Pourtant rien n’est fait pour encourager le report de la voiture vers le vélo : aucune solution n’a été proposée aux usagers pour leur sécurité, aucun projet de piste cyclable n’a vu le jour pour créer des liaisons sûre et confortables sur notre territoire du Val d’Yerres – Val de Seine..

Préservons notre santé et notre environnement

Partout, les habitants se mobilisent pour des aménagements plus adaptés aux usages d’aujourd’hui : des pistes cyclables en site propre, la continuité du réseau, des parkings à vélo, des ateliers de réparation, des écoles, etc. Il est temps que les citoyens fassent entendre leur voix pour que leur sécurité et leurs besoins soient pris en compte. Les accidents, les incivilités, la pollution, les nuisances sonores, les trottoirs encombrés de voitures en stationnement comme les embouteillages ne sont pas une fatalité. Le vélo préserve notre santé comme notre environnement. Il nous permet aussi d’aller plus vite qu’en voiture pour les trajets de moins de 3 km en ville et à moindre coût. Enfin, pour les comptes publics, aménager des pistes cyclables coute dix fois moins cher qu’un tramway.

Collectifs et associations s’organisent localement

La fédération pour les mobilités douces en Essonne comme des associations locales – Vélyve, la Vélo-école de Brunoy, l’Association Locale pour l’Environnement à Juvisy, etc. – s’organisent… sans oublier L’Attribut de Draveil qui ouvre toujours son atelier de réparation de vélo un dimanche sur deux. Une pétition demande au département « la création, dès 2018, d’une voie cyclable sécurisée sur le pont reliant Draveil à Juvisy », un passage particulièrement dangereux. Dès maintenant, nous prenons acte de la décision du département et de F. Durovray par article de presse (Le Parisien) qu’une piste cyclable est à l’étude. Nous demandons que cette piste soit protégée et que ce projet soit déclaré d’intérêt général avant la fin de l’année pour qu’une enquête publique puisse se dérouler en 2018.

Retrouvez-les à la Fête de la transition … celle des possibles !

L’attribut de Draveil coorganise la Fête de la transition 2017 avec Territoires en Liens. Nous vous invitons à retrouver ces citoyens et ces associations et bien d’autres le dimanche 1er octobre pour vous informer et agir, ne serait-ce qu’en signant cette pétition !

Projet de café associatif au Moulin de la pyramide à Brunoy

Projet de café associatif au Moulin de la pyramide à Brunoy

Les ailes du moulin ouvrira un café associatif et solidaire dès cet automne au Moulin de la galette, place de la Pyramide à Brunoy (N6 face à la forêt de Sénart).

Se retrouver autour d’un verre, emprunter un livre, échanger et partager : la vie de ce lieu reposera sur des valeurs solides qui nous tiennent à cœur : la convivialité, la solidarité, l’éco-citoyenneté, l’intergénérationnel…

En adhérant à titre individuel, familial ou associatif, chacun pourra participer, mais aussi proposer et organiser un atelier, une exposition, un concert, un repas, une balade en forêt… bref devenir acteur de ce lieu et de ce qui l’entoure, à l’échelle du quartier, de la ville, mais aussi d’un territoire élargi au Val d’Yerres – Val de Seine et à la forêt de Sénart, située à quelques pas seulement.

L’association Les ailes du moulin a été créée à l’initiative de Territoires en liens et de plusieurs habitants du quartier, ainsi que d’autres associations partenaires. Ensemble, nous nous sommes regroupés en collectif pour répondre à l’appel à projets de la Mairie de Brunoy destiné à la gestion de ce lieu symbolique du territoire devenu restaurant asiatique et racheté au printemps dernier par la Ville après plusieurs années de fermeture.

Après un gros travail préparatoire, c’est celui de Les ailes du moulin qui a été retenu à la mi-juillet, parmi 5 dossiers concurrents. Depuis, nous travaillons ardemment à la mise en place administrative de la structure, en attendant de disposer des clés dans les prochains mois. En effet, la Mairie doit préalablement réaliser quelques travaux de mise aux normes et de réhabilitation du bâtiment.

N’hésitez pas à rejoindre dès maintenant notre projet, en l’évoquant autour de vous, en partageant la page Facebook (https://www.facebook.com/lesailesdumoulinbrunoy) ou en rejoignant l’équipe des organisateurs bénévoles et apporter ainsi votre pierre à l’édifice de cette nouvelle grande aventure !

 

La Caravane de la transition, prête à prendre la route ?

La Caravane de la transition, prête à prendre la route ?

Il y a un an, Territoires en liens a acheté une ancienne mais belle caravane pour faciliter la mise en œuvre de ses actions et celles de ses partenaires sur le territoire, en se rapprochant d’un public nouveau et peu sensibilisé. Ainsi, la caravane a déjà servi à plusieurs reprises, à Boussy-Saint-Antoine, Montgeron, Brunoy…

Nous venons de franchir une nouvelle étape, avec la réalisation d’une grande fresque sur ses flancs en partenariat avec le Service Jeunesse et le Centre social de la ville de Brunoy. Vous aurez ainsi l’occasion de la découvrir sous toutes ses coutures ce 1er octobre lors de la Fête de la transition/des possibles de Draveil.

Prochaine étape : finaliser l’aménagement intérieur, ce qui n’empêche pas de l’utiliser dès maintenant pour de nombreux projets itinérants ou délocalisés…

Avis aux volontaires pleins de bonnes idées !

 

Achat groupé de vélos à assistance électrique

Grâce au vélo à assistance électrique, retrouvez la forme, faites des économies, et respirons ensemble un air plus sain

Territoires en liens vous propose l’achat groupé de vélos à assistance électrique (VAE).
Obtenez  de 10 à 15 % de réduction en participant à cet achat groupé entre le 26 février et le 31 mars 2017. Comment bénéficiez de votre réduction ?

Si vous souhaitez en savoir plus, voici un article qui vous donnera quelques pistes pour choisir le modèle adapté à votre besoin.

Bonne nouvelle : à partir de lundi 20 février, l’État accorde une subvention de 200 € à tout acheteur de vélo à assistance électrique. En savoir plus…

Comment bénéficiez de votre réduction ?

  • Choisissez le vélo qui vous convient au magasin VéloLand de Montgeron (Cycles Galand). Les modèles distribués sont de marque Gitane (fabriqués en France) et Scott, et commencent à 1099 € avant réduction. Les principales différences se trouvent au niveau du cadre (VTT, VTC), comme un vélo ordinaire, et surtout de la capacité des batteries. Tout savoir sur les différents types de moteurs et de batteries sur le site de Véloland.
  • Une fois votre choix effectué, confirmez votre engagement auprès du magasin que vous paierez directement une fois le décompte des participants effectués* (ou bien vous serez remboursés de la différence). Il est tout à fait possible de payer en plusieurs fois.

* Remises proposées en fonction du nombre de vélos achetés sur la période du 1er au 31 mars 2017 :

  • 15% pour 10 vélos,
  • 12% pour 7 vélos
  • 10% pour 5 vélos
  • 7% pour 3 vélos
Les rendez-vous citoyens : La maison autonome en énergie, une réalité accessible !

Les rendez-vous citoyens : La maison autonome en énergie, une réalité accessible !

La maison autonome en énergie, une réalité accessible !

Rencontre avec Patrick Baronnet vendredi 17 mars 2017 à 20h30

Ferme de Chalandray à Montgeron

Depuis 30 ans, en Loire Atlantique, la famille Baronnet a créé un nouvel art de vivre fondé sur l’autonomie énergétique et l’utilisation raisonnée de l’eau et des produits alimentaires.
Leur maison, devenue Eco-hameau, est désormais visitée par des milliers de personnes venues s’inspirer de ce modèle de bien-être.
Au moment où une loi vient d’être votée pour faciliter la production et l’auto-consommation d’énergie, chacun est convié à ce rendez-vous citoyen exceptionnel.
Patrick Baronnet présentera en effet les moyens à mettre en œuvre pour atteindre l’autonomie énergétique, mais aussi cultiver, récupérer l’eau, recycler.

Projection de “Qu’est-ce qu’on attend ?” en mars

Projection de “Qu’est-ce qu’on attend ?” en mars

En mars, trois partenaires des Territoires en liens ont programmé la diffusion de Qu’est-ce qu’on attend ?, le dernier film de Marie-Monique Robin sur Ungersheim, première ville en transition selon Rob Hopkins, le fondateur du mouvement des villes en transition.

Les projections sont prévues :
  • le 14 mars au Cyrano à Montgeron avec Biovivéo en présence de la réalisatrice
  • le 24 mars au Buxy à Boussy avec le GRATE
  • le 24 mars aux 3 Orangeries à Draveil co-organisé par l’Attribut et Territoires en liens

Ce film montre qu’il est possible de changer les choses, si chacun apporte sa propre contribution, sans attendre tout de la part des élus qui sont souvent contraints par des considérations administratives et politiques limitant fortement leurs marges de manœuvre.